Logo letter

Reportage sur le taoisme

LAO TSEU - Livre de la Voie et de la Vertu - Livre audio

5228873abeaf8dd3a6bab7cef9577429

A PROPOS ...

Le qi gong est un art énergétique millénaire d’origine chinoise. Il se présente comme une synthèse de plusieurs disciplines : médecine traditionnelle chinoise (par l'utilisation de points d'acupuncture), bouddhisme (à travers la symbolique et les mudras ou gestes sacrés des mains), exercices secrets taoïstes (pour accroître la longévité).

 

Le Qi Gong désigne l’art de faire circuler harmonieusement le Qi (l'énergie) en dehors de toute intention martiale. À l’aide d’exercices physiques doux, il permet d’entretenir et mouvoir le Qi pour équilibrer le Yin et le Yang dans le corps, nourrir les différents organes et activer les méridiens.

 

Zhi (intelligence)  Neng (capacité)  Qi (énergie)  Gong (méthode)

Le Zhi Neng Qi Gong invite le pratiquant à être attentif à son corps, à prendre conscience des souffles qui l’animent, à harmoniser son Coeur (émotions, activités mentales, ...), et à raffiner son Esprit à partir de différentes techniques: les mouvements, les postures, la respiration, les sons, les mudras, la visualisation,...

 

Par la simplicité de ses mouvements et la douceur de ses enchaînements, le Zhi Neng Qi Gong s’adresse à tous, quels que soient l’âge et la condition physique.

 

Véritable méditation en mouvement, le Qi Gong de la Sagesse permet de rentrer dans un état de communion  avec soi-même et la nature, afin de se ressourcer.

 

Dans les Qi Gong mixtes, comme le Wu Dang ou le Zhi Neng,  les mouvements lents et fluides sont combinés à des exercices de visualisation sur des points d’acupuncture précis, favorisant ainsi la libre circulation de l’énergie vitale dans tout l’organisme.  Les bienfaits qui en découlent sont multiples. 

 

En premier lieu, on observera une amélioration graduelle des fonctions organiques, permettant d’optimiser son état de santé.  Du même coup, la structure du corps sera renforcée, et on observera rapidement une plus grande facilité à se détendre et à se concentrer.  Petit à petit, la terre et le ciel, le corps et l’esprit se rencontrent et s’harmonisent. Pour les sages chinois, c’est le début du retour à l’état originel, le «Wu Ji ».

 

Le Qi Gong de Wudang est l’art de mettre en harmonie notre corps et notre esprit avec le mouvement naturel du monde qui nous entoure et de développer notre sensibilité aux échanges d’énergie pour renforcer notre santé et notre joie de vivre.

 

La pratique Chinoise de l’alignement de la respiration, du mouvement, et de la conscience pour l’exercice, la guérison, et l’entraînement des arts martiaux, remonte à plus de 5000 ans. Le Qi Gong de Wudang contemporain est une accumulation complexe des anciennes pratiques méditatives Chinoises xing qi (circulation du qi) et des exercices gymnastiques de respiration tao yin (guider et pousser). Avec le Qi Gong de Wudang, on devient conscient de la relation entre la conscience et le qi qui nous donne une forme physique et nous anime. Par des mouvements conscients précis, on bouge le qi dans les lignes d’énergie du corps (souvent référés en tant que méridiens d’acupuncture ou Jing Luo) et on encourage une circulation plus libre et plus fluide de cette énergie dans le corps. La méditation du Qi Gong est toujours pratiquée très tôt le matin au temple.

 

LE QI GONG DE LA SAGESSE : Le Zhi Neng Qi Gong (ZNQG) est un Qi Gong très populaire en Chine, mis au point en 1969 par le Professeur PANG He Ming. Le nom de cette méthode est Zhi Neng Qi Gong est souvent traduit par qi gong de l’intelligence du coeur ou qi gong de la sagesse. 

 

« ZHI » est le développement de l’intelligence du cœur, de la sagesse, la découverte de sa nature profonde, la conscience de son corps. « NENG » va être la capacité, le pouvoir. « QI » c’est l’énergie originelle, le souffle. « GONG » va être la méthode utilisée, le travail.

 

Le Professeur PANG He Ming est un médecin formé en médecine occidentale et médecine traditionnelle chinoise. Grand maître de Qi Gong très reconnu et apprécié en Chine et pratiquant dans le monde entier.

 

Pang He Ming a eu 19 maîtres et zhi neng qi gong est la synthèse de tous les enseignements reçus en médecine chinoise, arts martiaux, bouddhisme et taoïsme. 

 

Au cours de sa vie, il a étudié les différentes techniques de Qi Gong appartenant aux traditions taoïstes, bouddhistes, confucéenne, médicale et martiale de la Chine.

Au cours de dizaine d’années de pratique et de recherche, il en a retiré la quintessence pour ensuite la combiner avec ses connaissances dans les domaines médicaux, philosophiques et culturels afin de créer un nouveau style de Qi Gong, le Zhi Neng Qi Gong. Dans les années 80, plusieurs centres de pratique et de formation de ce style s’ouvrent en Chine, comptant alors jusqu’à 10 millions de pratiquants de Zhi Neng Qi Gong.

 

Zhi neng qi gong est un système complet composé de différentes étapes ou méthodes avec une théorie de l’univers très proche de ce que disent les physiciens modernes et la physique quantique. 

 

Par exemple, l’une des bases théoriques fondamentales de zhi neng qi gong est de postuler que tout dans l’univers est composé de matière, d’énergie et d’information et dans cette méthode, nous travaillons beaucoup, voir tout le temps, avec cette notion d’information.

 

Puisque nous vivons tous dans un unique champ d’énergie, la première méthode, très simple à mémoriser, et consiste à nous relier à ce champ d’énergie qu’en zhi neng qi gong nous appelons hun yuan qi ou énergie originelle, énergie du vide de l’espace… sous-entendu le vide créateur, le vide qui contient tous les possibles.

Certains points d’acupuncture deviennent des zones de concentration privilégiée et sont considérées comme des portes en notre énergie individuelle et cette énergie originelle. Nous pouvons dire que la première méthode affine beaucoup nos perceptions, élargit notre conscience, renforce nos capacités de concentration, mémorisation, notre créativité.

 

Le Qi Gong est une ancienne pratique taoïste permettant la régulation des énergies internes du corps.  Les fondements du Qi Gong sont issus directement des principes de la médecine traditionnelle chinoise. Le terme « Qi Gong » se traduit littéralement par « exercer l’énergie vitale ». 

 Lao Tseu, père du Taoïsme    

 

La pratique de cette méthode par autant d’élèves à permis de démontrer à plusieurs reprises son étonnante efficacité tant dans la prévention que dans le traitement des maladies. Son nom fait référence à l’une de ses propriétés spécifiques qui est de développer l’intelligence notamment celle du cœur et autres facultés de l’esprit.

De l’extérieur, c’est un ensemble d’exercices corporels effectués dans la lenteur, avec la conscience, dans une respiration fluide et régulière.

Et puisque en qi gong, nous utilisons toutes les facultés de l’être : le corps, la respiration, la concentration, l’imagination, la visualisation, la pensée… les effets bénéfiques se répandent sur tous les plans de l’être : spirituel, mental, émotionnel, physique.

Sur le plan spirituel, le qi gong affine les perceptions, raffine la conscience et nous rend beaucoup plus sensibles aux énergies subtiles. Il élargit notre champ de conscience et nous connecte ou reconnecte avec des niveaux de conscience supérieurs ou subtils.

 

Sur le plan mental, le qi gong calme l’esprit, l’agitation mentale, favorise la concentration et la mémoire.

Sur le plan émotionnel, le qi gong apaisent le cœur, évacue et transforme les émotions négatives, apporte de la sérénité et de la joie.

Sur le plan énergétique le réduit puis élimine les blocages de l’énergie, il favorise la libre circulation de l’énergie dans le corps et renforce la vitalité.

Sur le plan physique, le qi gong assouplit et détend le corps, il renforce l’endurance, améliore le fonctionnement naturel du métabolisme, la coordination motrice et l’équilibre.

 

Pour résumé, une pratique régulière du qi gong est un outil merveilleux d’entretien de la santé.

 

Il existe plusieurs styles ou écoles de Qi Gong, et l’on peut ainsi exercer et réguler son énergie vitale «Qi» de différentes façons. 

 

Il est possible de travailler debout, assis, ou au sol.  Selon l’entraînement désiré, on peut appliquer des mouvements, ou encore demeurer immobile dans une certaine posture.  La visualisation a très souvent un rôle de premier plan dans la pratique, suivant le principe que « l’énergie suit la pensée».  L’endroit ou l’espace où l’on fixera notre attention revêt donc une importance particulière selon les effets souhaités. 

 

De manière générale les 4 méthodes du ZNQG ont des effets relaxants sur le corps et l’esprit qui sont la première étape en vue de nourrir son Etre d’énergie. Elles permettent de développer les capacités à utiliser nos émotions et de les transformer pour qu’elles circulent correctement dans notre corps. Les mouvements font travailler le corps comme étant un tout et ce, non seulement en améliorant la circulation énergétique à travers les muscles et les articulations mais aussi dans les organes internes, la colonne vertébrale et le cerveau.

 

Ceux qui pratiquent le ZNQG améliorent leur état de santé général et leur vitalité en même temps qu’ils améliorent leur connexion corps-esprit. Peu à peu un état de calme et de sérénité apparaissent dans la vie quotidienne. La personne se trouve régénérée, assouplie, détendue, tout en étant tonifiée à l’intérieur. Cet état est propice à la prévention, voire à la restauration d’une bonne santé.

 

Le ZNQG c’est l’optimisation et l’amélioration de la santé. Alors, durant la pratique, avec la visualisation et une respiration adéquate combinées aux mouvements fluides, vous apprenez à influencer la circulation du Qi dans tout votre corps. En effet, le but principal du ZNQG est de rectifier les déséquilibres énergétiques dans le corps qui s’accumulent tout au long de la vie d’une personne. Les déséquilibres peuvent être causés par une ou plusieurs des causes suivantes : le stress, une alimentation déficiente, un style de vie sédentaire, une blessure, des expériences traumatisantes, le refoulement émotionnel et la maladie.

 

Le ZNQG, de par son action d’harmonisation énergétique, agit de manière très globale, plus qu’un Art de Santé il s’agit tout simplement d’un véritable Art de Vivre. Le travail énergétique sera toujours bénéfique, globalement sur l’état physique, mental et émotionnel. Que ce soit en groupe ou en individuel, un peu de patience et une constante régularité assurent des résultats efficaces. Très rapidement la personne peut aménager un temps personnel chez elle et pratiquer seule.

 

Principaux bienfaits du Qi Gong:

 

Optimise la santé
Fortifie le système immunitaire
Renforce les os, les tendons et les articulations
Augmente la flexibilité
Facilite la coordination
Favorise la détente et la sérénité intérieure
Améliore la concentration
Permet de ressentir l’énergie vitale «Qi»
Éveille l’intuition et la créativité

Dissoud fatigue et stress

Calme et modère les émotions

Amène un nouveau regard et approche sur les évènements de vie

 

Empreints d'une poésie toute en images, les postures et les mouvements sont destinés à capter l'énergie vitale ou originelle, à travers les directions du Ciel et de la Terre. Le recours à la visualisation, puis à la concentration de l'esprit permettent à l'énergie de pénétrer par quelques points d'acupuncture faciles à repérer. L'énergie circule ensuite dans tout le corps et harmonise celui-ci avec l'esprit.

 

Zhi Neng Qi Gong : « Le Qi gong de l’intelligence du cœur »

Le Zhi Neng Qi Gong, mis au point par le Dr Peng He Ming dans les années 70, est un système de travail énergétique complet dont la pratique régulière nettoie et revitalise l’organisme dans son ensemble corps-émotions-pensées, permettant ainsi une harmonisation de plus en plus profonde de l’être humain avec son être intérieur et avec l’univers qui l’entoure.  L’apprentissage comprend principalement trois méthodes, chacune d’elles ayant un but thérapeutique précis.

  

1ère Méthode  (Peng Qi guan Ding Fa)

 

Avec la 1ère méthode, on apprend à entrer en contact étroit avec l’énergie environnante (de la nature). Cela augmente notre capacité d’absorption de Qi externe, et favorise une meilleure circulation du Qi à l’intérieur de l’organisme. Se subdivisant en 3 parties, cet enchaînement, d’une durée de 30 à 40  minutes, agit de façon à rééquilibrer notre corps énergétique dans toutes les directions (360°), nous permettant ainsi de nous recentrer et d’habiter notre corps.  Nos capacités intellectuelles, créatives et intuitives s’en trouvent accrues, le stress est plus facile à gérer, le sommeil est plus récupérateur, et on obtient une meilleure résistance à l’effort.  

De plus, la 1ère Méthode augmente sensiblement notre capacité à ressentir et à accumuler de l’énergie (Qi) dans les mains, permettant au pratiquant d’appliquer aux autres des soins énergétiques si tel est son désir.   

 

La première méthode consiste à capter l'énergie essentiellement à l'aide des mains, des pieds et de la tête :

 

  • objectif : l’harmonisation avec l’énergie.
  • moyen : la concentration se porte sur l'énergie qui descend du Ciel et monte de la Terre.
  • effets : la dissolution de la fatigue, du stress, de l’anxiété, l’apaisement des souffrances, le  développement de la concentration, de la mémoire, de l’imagination, la stimulation de la créativité et de l’intelligence du cœur.
  • exercices annexes : qi gong des yeux, des oreilles, du cerveau, méditation assise.

 

2ème Méthode  (Xing Shen Zhuang)

 

Ici, l’accent est mis spécifiquement sur le travail du Qi interne.  Celui-ci est dirigé dans chaque partie du corps, permettant une absorption et une circulation plus profonde d’énergie à l’intérieur des différents tissus (os, muscles, tendons, sang) de l’organisme, renforçant l’ensemble de ce dernier.  D’une durée d’environ 45 minutes, la 2ème Méthode comprend 10 séquences de mouvements,  le travail s’opérant du haut du corps vers le bas,  mobilisant chacune des principales articulations. 

Un corps alerte, à la fois plus souple et plus robuste, ainsi qu’une plus grande résistance aux maladies découlent de la pratique régulière de cet enchaînement.  Il devient plus facile de se détendre et de se concentrer. La capacité  à ressentir et à accumuler de l’énergie augmente de façon significative.            

 

La deuxième méthode de zhi neng qi gong, très physique, consiste à faire descendre cette énergie originelle dans les profondeurs du corps physique, dans les petites articulations rarement sollicitées, dans le but d’améliorer, renforcer son endurance, son équilibre, sa souplesse, sa santé, sa beauté…

Au départ le corps physique est très morcelé dans son énergie : l’énergie de la main, de l’avant bras, du coude, des épaules, de chaque partie du corps… et petit à petit, toutes ces énergies fusionnent en un seul bloc et alors, le corps devient très solide. 

 

La deuxième méthode vise à harmoniser le corps et l'esprit :

  • objectif : la conciliation entre le corps et l'esprit 
  • moyen  : cette méthode plus physique travaille le corps segment par segment de la tête aux pieds. La concentration est de nature plus interne.
  • effets : l'afflux d'énergie dynamique, l'amélioration de la souplesse et des articulations, l'augmentation de l'endurance et le développement des défenses immunitaires.
  • exercices annexes : dao yin (conduire l'énergie), méditation assise. 

 

3ème Méthode (Wu Yuan Zhuang)

 

Dans la 3ème méthode, le Qi interne est cultivé à l’intérieur des cinq organes (poumon, rein, foie, cœur, rate).  Des sons spécifiques ainsi que des mudras en relation avec chaque organe sont utilisés, favorisant l’équilibre des aspects physique, émotionnel et spirituel de ceux-ci.  Une attention particulière est portée au point Hun Yuan, au niveau du dantian moyen, là où se trouve l’énergie des organes..   À ce niveau de pratique, le Qi interne devient abondant,  la détente est de plus en plus profonde et la santé s’optimise. La capacité à se concentrer et à diriger le Qi va toujours en augmentant.  Le corps et l’esprit sont en harmonie.

 

La troisième méthode, moins physique et plus complexe, est une alchimie interne de l’énergie des organes. En médecine traditionnelle chinoise, les organes (Foie, Coeur, Rate-pancréas, Poumons, Reins) sont considérés comme des fonctions énergétiques et psychiques et des émotions leurs sont attribuées. 

 

La troisième méthode a pour but d'harmoniser les cinq organes (coeur, reins, rate, foie, poumons) :

 

  • objectif : la pacification des systèmes organiques par leur régulation interactive avec les émotions qui leur sont associées. 
  • moyen : située dans les grandes profondeurs du corps, cette méthode combine gestes symboliques des mains (mudras), émissions de sons vibratoires et mouvements corporels.
  • effets : modération et équilibre des émotions, nette amélioration de la santé psychique.
  • exercices annexes : méditation allongée, mudra de l'épée du Ciel.

 

Ces trois méthodes se complètent et forment un tout, mais elles peuvent aussi être pratiquées séparément, chacune d’elles représentant un entraînement équilibré à l’intérieur du tout.  Chaque personne a donc la possibilité de suivre son propre rythme d’apprentissage.  Par exemple, la 1ère méthode, lorsque pratiquée régulièrement, peut à elle seule apporter des résultats étonnants tant sur le plan physique que mental.  

 

Portes de l’énergie – points de concentration

                  

 

Il existe aussi une méthode appelée « les 8 façons de travailler le qi » qui sert de complément aux trois premières méthodes et de préparation à la quatrième méthode. Ces 8 façons sont : 

 

- manger le qi

- pétrir le qi

- pousser le qi

- tirer le qi

- rassembler le qi

- ramasser le qi

- mélanger le qi

- transformer le qi

 

La quatrième méthode consiste à travailler et renforcer le canal central au moyen de 8 exercices :

 

  • objectif : l'émergence du canal central.
  • moyen : au niveau le plus interne, profond et subtil, il s'agit de manger, digérer, tirer, attirer, concentrer, retenir, harmoniser et transformer l'énergie.
  • effets : la nourriture du corps subtil et l'harmonisation des trois centres énergétiques (dan tien).
  • exercices annexes : massage pour digérer l'énergie.

 

Zhi neng qi gong, méthode très riche comprend aussi des exercices particuliers pour la colonne vertébrale, le cerveau, les yeux, les oreilles…   

 

Les méthodes 4,5,6 ne sont pas encore enseignées en France. Tout ce que nous en savons c’est qu’après avoir ouvert les portes de communication entre notre énergie individuelle avec l’énergie originelle, après avoir fait descendre l’énergie originelle dans le corps physique et équilibré, harmonisé, transformé l’énergie des organes, les méthodes suivantes visent à fusionner avec l’énergie originelle, retourner à l’un.

 

Pour atteindre un idéal spirituel d’un si haut niveau, corps mental, le corps physique, le corps émotionnel doivent être solides et équilibrés. Les méthodes 1,2,3 nous y préparent petit à petit.

De même, Zhi neng qi gong contient aussi des méditations avec des visualisations d’étoiles, de constellations à certains endroits spécifiques du corps, souvent des points d’acupuncture. Le but est évident et toujours le même : relier le microcosme et le macrocosme, élargir notre conscience encore enfermée dans les limitations de notre esprit.  

 

Qui peut dire s’il y a davantage d’étoiles dans notre constellation ou de particules dans notre corps ?

« La découverte la plus déconcertante que nous puissions faire

quand l’ego se dissout,

c’est de s’apercevoir

que nous ne sommes pas un mais une multitude. »

 

Sri Aurobindo

 

 

 

Démarrage possible à tout moment de l'année,

Contacter Sidney PLAY au 06.01.99.58.32. Votre facilitatrice